Favorite films

  • The Lighthouse
  • The Matrix Revolutions
  • Climax
  • Miami Vice

Recent activity

All
  • The Tragedy of Macbeth

  • Spencer

    ★★★½

  • Phone Booth

    ★★½

  • The Worst Person in the World

    ★★★½

Pinned reviews

More
  • The Thing

    The Thing

    ★★★★

    Dans une ambiance et un mystère presque aussi lancinants qu’irrespirables, Carpenter déploie
    toute sa maestria pour y dessiner une plongée intemporelle dans la folie humaine et un
    sommet de tension pure, le tout emmené par un
    sentiment d’oppression constant permis par les sucreries rythmiques de Morricone et l’aura
    de la Chose, point d’orgue de l’œuvre tant elle en concentre toute sa sève thématique.
    On découvrira la suspicion dans le premier acte, introduite via l’iconisation par le montage du
    chien suspect chassé…

  • The Great Beauty

    The Great Beauty

    ★★★★

    Déambulation existentielle et mondaine dans un Rome capturé au pinacle de sa beauté par la
    caméra virtuose d’un maitre de la mise en scène,
    La Grande Bellezza est un chef-d’œuvre de stoïcisme, d’irrévérence, d’élégance et d’excès,
    aussi magistral pour la mélancolie qu’il
    embrasse que pour l’inéluctabilité qu’il dépeint
    à travers ses dialogues inspirants, ses 
    mouvements incessants et sa maîtrise totale de
    tous les instants, pour un résultat somme où
    chaque cadre semble prendre vie dans un ballet entre constat introspectif et nostalgie.
    L’introduction est l’une des plus grandes scènes
    de la dernière décennie, Jep Gambardella l’un
    des meilleurs perso jamais écrit. Kaweed GOAT !

Recent reviews

More
  • The Tragedy of Macbeth

    The Tragedy of Macbeth

    Si je veux voir du théâtre, je vais au théâtre.

    Post-scriptum : toujours croire Nass sur parole.

  • Spencer

    Spencer

    ★★★½

    La définition d’une œuvre d’art.
    Jackie n’avait pas pu me captiver par son choix d’angle de traitement ; Spencer en reprend les
    mêmes procédés mais emmène le spectateur
    sur le chemin de la virtuosité, voire de la grace
    sur certaines séquences.
    Une femme au bout du rouleau, détruite à petit
    feu par le poids des traditions et des exigences royales dans une véritable prison dorée,
    venant trouver échappatoire et espoir dans les
    vestiges d’un passé et d’une liberté oubliés.
    Les mots…

Popular reviews

More
  • OSS 117: From Africa with Love

    OSS 117: From Africa with Love

    ½

    Un sabotage industriel en règle.
    Rappelons vite fait ce qui faisait le culte et toute
    la sève du diptyque de Hazanavicius : écriture
    au cordeau, dialogues à tomber, répliques et
    séquences cultes à la pelle, Dujardin au sommet, personnages secondaires inoubliables et un
    pastiche oscillant entre espionnage, humour et action avec virtuosité.
    Puis Nicolas Bedos a décidé de retirer tout ça 😋
    Trois rictus en deux heures de film et un micro 
    espoir qui aura duré à peine 15 minutes,…

  • The Stronghold

    The Stronghold

    ★★★½

    Marine jubile mais dieu que ce film est bouillant 
    de bout en bout.
    Un shot d'adrénaline malgré des intentions plus
    ou moins discutables, Bac Nord subjugue par la puissance brute qu’il dégage, de son intensité
    folle dans l’action à son travail du plan séquence pour renforcer l’immersion et le réalisme sur ses interactions, en passant par un sens de la dramaturgie palpable et un François Civil encore
    une fois absolument transcendé, on s’en délecte
    et en redemande.
    Jimenez dépeint les…